Billet printanier

J’étais en train d’écrire un texte sur mon sentiment dominant du moment (la tristesse !) mais ce blog n’est pas sensé être un journal intime. De plus, je vais finir par provoquer une épidémie de dépression chez les personnes qui ont le courage de lire mes billets!

Mais je dois toutefois dire que j’ai parfois du mal à supporter le silence et l’ « absence » de  Paul quand il est assis à table à côté de moi, et qu’il regarde dans le vide malgré mes tentatives pour le ramener dans notre monde. Quand il va au parc et ne participe pas aux jeux des autres enfants, n’essaie pas spontanément les toboggans/balançoires et autres activités. Quand, au mieux, il ne répond pas aux sollicitations de son frère ; et quand, au pire, il y répond en le repoussant, en le tapant…

Tristesse aussi de voir qu’il est difficile pour mes parents de communiquer avec ce petit fils si compliqué à apprivoiser. Et inversement qu’il est difficile pour Paul de se faire comprendre !

 

Bientôt les vacances avec mon amie A.S. et ses enfants. Et moi + Paul.

 Le changement de cadre, de rythme, la nécessité pour moi de me montrer « sociable » en ne monopolisant pas la conversation sur le sujet qui occupe en permanence mes pensées (l’autisme, vous l’aurez devinez !) associé à la bienveillance de cette amitié ancienne et solide m’apporteront certainement un regain de dynamisme et de gaieté, plus en accord avec la saison !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site